Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

Le fric , c'est pas chic.

29 Juillet 2011, 19:29pm

Publié par béber

Quand la vie fut créée , est ce que tout commençà par un billet ?

Ben non .

Alors merde à la crise , aux peurs économiques , aux formats culturels qui nous font croire que l'indispensable se monnaie forcément .

 




L'activité économique  financée  par la dette est une règle du jeu  du commerce mondial .

De fait , le capitalisme offre un enchainement de parties  de type  destruction -reconstruction, reconstruction -destruction .

Ceci dit, pour faire face à " la crise", on peut , soit changer de jeu , soit changer de joueurs , soit changer de règle .

Tiens , l'activité économique pourrait être financée par ....LE DON !
Et même que ....l'activité pourrait ne pas être économique grâce à ...LA VIE !

 

Tant qu'il y a de la vie , il y a de l'espoir .Tant qu'il y a de l'espoir, il y a de l'humain .

Quand une dette devient source de désespoir, elle s'oppose à la vie .

Et la vie n'aime pas qu'on se foute de sa gueule ...

 

Voir les commentaires

Pour un peu moins de langue de bois ...

29 Juillet 2011, 17:16pm

Publié par béber

 

langue_de_bois.jpg

 

 

 

 

Le figaro n’est peut être pas qu’un outil destiné à formater l’opinion publique ( espérons le pour l’honneur de ses journalistes) .

 

 


Les 3 scénarios possibles vu par le journal à Dassault , relayant , à ce qu’on dirait , l’opinion de banques suisses ( d'où l'intérêt de l'article) vu que la Suisse détiendrait en bons du trésor américain  pour 20% de son Pib  .

 


1. absence d’accord

extrait : "La banque Credit Suisse prévoit, dans le cas extrême d'une faillite temporaire des États-Unis, une chute des cours des actions américaines de plus de 30% et une récession profonde pour l'économie du pays, équivalente à une chute de 5% du produit intérieur brut. Du fait de l'importance de l'économie américaine dans le commerce mondial et l'interaction des marchés financiers à travers la planète, la crise aurait des conséquences dans de nombreux pays."

 

 

2. accord a minima

extrait : "maginons que démocrates et républicains trouvent un compromis avant le 2 août, juste de quoi relever a minima le plafond de la dette. Cela ne suffirait pas aux agences de notation. «Si vous n'obtenez qu'un mini-accord, les États-Unis seront dégradés» et perdront dans les prochains mois leur prestigieuse note AAA, a menacé John Chambers, responsable de la notation pays chez l'agence Standard & Poor's."


3. accord géant

 extrait / "Dans ce cas, les agences de notation confirmeraient la parfaite solvabilité des États-Unis, dont la dette resterait labellisée AAA. Les investisseurs, échaudés par la crise en zone euro, se rueraient pour acheter des bons du Trésor, prévoient les analystes d'UBS. Un tel plan de réduction de la dette coûterait toutefois très cher à l'économie américaine"

 

 

 

 

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2011/07/29/04016-20110729ARTFIG00430-trois-scenarios-autour-de-la-dette-americaine.php

Voir les commentaires

Cà sent le cramé ou quoi ?

27 Juillet 2011, 16:30pm

Publié par béber

banco.jpg

 

 

 

Les mayas l'annonçaient pour 2012 , Lagarde le prévoit pour le 2 août .

Le côté rassurant , c'est que Lagarde s'est toujours trompé dans ses prévisions .

 

Malgré tout , il se peut donc qu'autour du 15 août ( temps de réaction oblige) , le monde de la finance (dans lequel nous nageons tous  sans le vouloir ) connaissent quelques problèmes du style " si je te paie pas mes dettes, c'est pas une raison pour me faire la guerre) .

 

Pour bien faire , il faudrait être sur de bien comprendre le mode de pensée des américains .

 

Un mode de pensée est toujours influencé par une culture .

Un  poète  expliquait que la mode , c'est ce qui se démode .

La culture a un peu de çà .

 

 

A propos du présent récent  : Dennis Kucinih

 


A propos du passé :

Voir les commentaires

Des faux de paiement ...

25 Juillet 2011, 19:45pm

Publié par béber

bmrobzy.jpg

 

 

L' urgence se retrouve une fois de plus au coeur de décision POLITIQUE importante .

Que dire d'un raisonnement éffectué dans l'urgence ?

Que dans ce cas , ce n'est forcément la logique qui prime .


Le problème de la dette américaine ne date pas d' hier, et  voilà que le FMI donne une semaine pour éviter une cata de chez cata .

 

 

Extrait :

 

"Le FMI sonne l'alerte. Alors que démocrates et républicains peinent à trouver un accord sur le relèvement du plafond de la dette américaine, estimée à 14.300 milliards de dollars, le Fonds monétaire international évoque un «choc grave» pour les Etats-Unis si aucun accord n'est trouvé à temps. De fait, si les parlementaires ne parviennent pas à s'entendre avant le 2 août prochain, le pays pourrait ne plus faire face à toutes ses obligations et se retrouver ainsi en défaut de paiement"

Voir les commentaires

Science, on tourne !

25 Juillet 2011, 18:44pm

Publié par béber

eclair.jpg
Stieglietz lui même évoquait l'économie comme "une science où rien n'est certain" ....sans que personne ne relève l'énormité du truc , frappé par la déification qui entoure les préceptes immuables , dons du savant du jour aux ignares de toujours  . M'enfin....Si rien n'est certain en économie , c'est donc que ce n'est pas une science!
Il faut être cancre et fier de l'être pour relever la chose .
Ceci dit , mêmes si certaines polémiques ont la violence   des orages  , il faut en admirer les éclairs de génie .

Extrait :

« … parce que l’économie, qui repose sur le credo de la valeur, ne peut pas être une science », c’est le résumé-même du livre que je suis en train d’écrire en ce moment.

Il ne peut pas y avoir de science économique non plus parce que l’économie n’est pas autonome par rapport au politique. Le rapport de force qui préside à la formation des prix, et à la redistribution de la richesse créée dans la production, ne peut pas s’expliquer par une logique économique : sa source est en-dehors de l’économie."

 

 

Bonus video /

Bizarrement, un populiste américain évoque cette idée que l'argent n'a pas de valeur en soi ...tout en continuant , pour lui même , à l'accumuler .

L'économie , une "science " estrange , fort estrange ....

 

 

 


Voir les commentaires

Cà baigne...

24 Juillet 2011, 19:22pm

Publié par béber

 

 

tempete-bigmzc.jpg

 

 

L'économie d'un pays , c'est comme un bateau .


C'est beau , utile , mais il arrive que çà coule .

La pire des tempêtes économique connue à ce jour ayant  pour nom "avarice",  la surabondance   côtoie les morts de faim  .

 

Fin 2011, voix d'eaux toujours possibles : défaut de paiement des Usa , l' allemagne sortant de la zone euro , asphyxie du commerce international par guerres interposées , irradiation nucléaire de pays entier , peuple en déplacement pour cause de déréglement climatique ...

 

 

Voir les commentaires

Méditation sur la dettocratie .

17 Juillet 2011, 20:11pm

Publié par béber

 

bat

 

 

La grande question est , sachant que des solutions sont possibles  et connues , pourquoi la crise perdure ?

Pourquoi le refus de la remise en cause du pouvoir des agences de notations, pourquoi l'acceptation de la possibilité laisser aux bourses de parier et gagner de l'argent sur les difficultés rencontrées par tel pays ou telle entreprise?

 

Parce que la crise provoque des résultats intéressants pour certains , tout en  les dispensant de responsabilité , puisque pour le populo : " cest la faute à la crise" ...?

Ou bien , faut il que tout change pour que rien ne change , c'est à dire faut il des crises donnant l'illusion du changement pour que le pouvoir reste toujours et finalemement  entre les mêmes mains ?


Ou , plus simplement , les hommes soumis à la culture du moment ne savent ils  inventer des solutions aux crises   qu'une fois la menace du danger  devenue "évidente"?

 

Le point de vue des grecs à travers un court métrage récent où  la notion de dette dite "odieuse" fait ses premiers pas dans le champ des possibles  :

 

 



Voir les commentaires

Plus de lucidité pour une vraie espérance

7 Juillet 2011, 18:48pm

Publié par béber

 

La crise avance comme un problème si mal  résolu qu'il s'amplifierait  au lieu de régresser .

Pourtant les solutions viendront , on les connait pour la plupart .

Une monnaie internationale pour les échanges internationaux et non point une monnaie nationale forte ( rôle du dollar actuel ) . Une ré-humanisation du travail en replaçant l'homme et non point les profits au centre des préoccupations . Une harmonisation fiscale des pays européeens , et la fin de l'augmentation des taux d'intérêts  aux pays les plus endettés ( non sens absolu) . Une répartition plus juste des richesses n'obligeant pas au crédit systématique , l'argent n'étant point actuellement  là où il devrait être . Une envie de vie durable  vie passant par l'écologie , l'instruction , et la recherche . La fin des gaspillages que sont les dépenses militaires , nucléaires . Interdiction faite aux milliardaires de posséder des moyens d'informations .

 

Sans lucidité , les aveugles qui nous gouvernent  continueront leur oeuvre de régression  sociale .Ce qui guette ,

c'est les désespérantes fausses solutions , se révélant , bien souvent,  pire que le problème lui même .

 

Ce ne sont pas les étrangers qui pillent la richesse nationale mais les grosses entreprises, les immenses fortunes  refusant l'effort collectif de l'imposition nationale .

Je ne sais pas comment Justice leur sera faite , mais je sais que celà viendra.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Les affres de l'affaire dsk

3 Juillet 2011, 19:09pm

Publié par béber

affres2.jpg

 

 

 

Comme prévisible , le préjugé a bel et bien pris la place de la donnée manquante , et dans le cas dsk , il s'agissait bel et bien d'un manque d'information sur  la "victime" .

 

Reste à comprendre pourquoi le dédouanement de dsk intervient juste après la nomination de Madame Lagarde au FMI , qui rappelons le , est plus ultralibérale à la sauce américaine que française .

 

Il est impossible que l'énormité du compte bancaire de la victime ait été inconnue des services de renseignements amerlocs. Ce qui aurait dû les inviter, au moins, à se demander si la femme de ménage n'était pas plutôt une cover girl ....ce qui d'ailleurs  expliquerait le paradoxe d'un prétendu viol par fellation obligée, et ce  sans morsure et sans revolver  sur la tempe de la "victime" ( ou autre moyen de coercision ) .

 

Plus on en saura sur cette femme , et plus on comprendra l'affaire .

Dédution : ceci dit , si complot il y a eut , cette femme est en danger .

 

 

"Elle a notamment eu une conversation téléphonique – enregistrée - avec un dealer de drogue incarcéré, le lendemain de l'arrestation de DSK, discutant les dommages et intérêts que pourraient rapporter à la jeune femme les poursuites engagées contre l'ancien directeur du FMI. Son interlocuteur fait par ailleurs partie des personnes qui lui ont versé des sommes conséquentes sur son compte bancaire, 100.000 dollars en deux ans."

source

Voir les commentaires