Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

la retraite aux lambeaux

19 Juin 2013, 17:59pm

Publié par béber

1806a.JPG

 

 

1806b.JPG

 

complément d'enquête :

discussion avec le bon Verhaerghe

 

 

Le préjugé inconscient est le plus difficile des bugs culturels à identifier .

J'aurai voulu aider l'ami Verhaerghe , une rare tête pensante à se souvenir de l'humilité de ses origines et à vouloir agir en accord avec sa  conscience.

Chacun conçoit  que les retraites doivent être alimentées par le milieu du travail , tant ce principe est devenu une évidence culturelle  . Pour sortir de ce cadre , les ultra libéraux pensent que les retraites pourraient se construire en bourse , mais vu les aléas de cette source de revenus , on comprend leur erreur .

Si l'on considère que vouloir sortir du cadre actuel de la gestion des retraites revient à adopter une logique libérale , on se trompe parce le libéralisme raisonne non pas sur tous les faits... mais sur la partie des faits qui n' impliquerait pas une redistribution des richesses.

 

Un des dénis du libéralisme est d'ordre social , ne voulant pas assumé les coûts des responsabilités des solidarités sociales d'un pays.

Mais qu'on le veuille ou non , le travail engendre la richesse . Et dés lors , il est normal d'impacter la richesse engendrée grâce à l'effort des hommes .Faut il le faire en amont ou en aval ?

Vivant dans un monde où le coût du travail devient une arme commerciale , on peut comprendre l'aberration qui consiste à augmenter ce coût de trop dans un contexte hyper concurrentiel .

 

Trois données sont à prendre en compte et à concilier : la sécurisation des revenus du futur retraité  , la nécessité  d'un prix du travail qui soit concurrentiel, l'adéquation entre les revenus du retraité et le montant de ses dépenses .

 

Il faut , le temps que le système actuel revienne à l'équilibre grâce au plein emploi, taxer les revenus de la bourse ,  

tout en inventant un système qui ne pousse pas les investisseurs à se détourner d'un pays où les revenus du capital seraient moindres .

J'ai ma petite idée là dessus car ce qui est craint par dessus tout par les gens qui tésorisent, c'est le retournement de situation .

 

Commenter cet article