Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

Trahir l'intérêt général ne revient il pas à se trahir soi-même ?

25 Novembre 2011, 17:29pm

Publié par béber

jorionpadutou-copie-1.jpg

 

 

La complexité économique en dépasse plus d'un, et non des moindres ...

 

Et si on regardait la situation sous l'angle, non pas de la finance , mais de l'humain.

A quoi peut pousser l'avidité par les temps qui courrent ?

Est il raisonnable de refuser de voir l'ensemble d'une problématique , de faire  l'impasse sur l'infiltration du pouvoir des états par de grand lobbies?.



Cette infiltration pousse au refus de l'intérêt général au profit d'intérêts particuliers.

Intérêts particuliers eux mêmes assez fous pour croire qu'ils ne seront pas concernés , à terme , par la destruction de l'intérêt général .

 

"Infiltration des pouvoirs", ha bon  ?

Certains , par refus de l'idée même de complot , ne cherchent même pas à seulement se poser la question  .

Le cas de  Goldman Sachs est pourtant un cas d'école .

Ses anciens employés ( de hauts rangs) jouent un jeu qui finalement profite à cette entreprise. Celà passe par des catastrophes frappant l'intéret général .

Paulson poussera, en 2008,  à ne pas venir en aide au premier concurrent de GDS . Avec la crise qui s'en suivra , celà n'empêchera pas un  rebond extraordinaire des bénéfices l'année suivante pour cette même société .

 

Que nous faira Mario Draghi , actuel patron de la BCE, et vice président pour l'europe de GDS entre 2002 et 2006 ?


Ce que l'on peut craindre :les entreprises qui parient sur la santé financières des états ont tout intérêt à être sur et certain de leur pronostics . C'est comme celà que GDS aidait la Grèce a dissimuler sa dette tandis que dans le même temps , elle pariait que ce même pays n'arriverait pas à rembourser .

Aux affaires , au moment de cette dissimulation , Lucas Papandréous , désormais premier ministre grec et autrefois gouverneur de la banque centrale Héllène , de 1994 à 2002 .

 

 

 

BONUS VIDEO :

 

Ce qu'ils en disent  ....

 

 

Commenter cet article

DidierF 29/11/2011 13:20


Ce serait l'occasion d'un bilan sur la question. Des mises au point douloureuses sont prévisibles. Des retours d'expérience de trahison (trahir - être trahis) seraient possibles. Nous aurions un
document de très grande valeur montrant ce qui tient la route et ce qui est à éviter.

béber 28/11/2011 18:43


ce qui serait extraordinaire, ce serait d'aoir la m^me vidéo réalisée par les m^mes personnes 20 ans plus tard .

DidierF 28/11/2011 15:35


Dans un système de pensée où l'individu est un égoïste calculateur et le système s'occupe automatiquement de récupérer les manipulations égoïstes pour "le bien de tous", trahir n'a rigoureusement
aucun sens car aucun lien de respect de la parole donnée ou de lien commun à une valeur de bien n'existe. Le mot "trahir" n'y a que le sens utilisable par un parrain de la maffia face à l'un de
ses sous-fifres. En dehors de cela, nous sommes poussés à trahir toutes les personnes que nous connaissons et toutes les valeurs que nous respectons. Ces gamins de science-po le savent. Ils
peuvent en discuter de façon contradictoire sur la base de réflexions rationnelles. Il n'y a pas de respect de l'autre dans leurs discours. Il n'y a donc pas de trahison dans leur monde. Il n'y a
que leur carrière.