Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

Claque dans la gueule et main invisible.

12 Octobre 2011, 11:47am

Publié par béber

adam-smith.jpg

 

 

 

 

De puissants lobbies ayant inflitrés le pouvoir , et ce jusqu'au plus haut niveau , nous nous trouvons devant un paradoxe.

 

A quoi bon un état qui ne serait pas providence , dans le sens où il ne serait  serait plus garant de la cohésion nationale à travers une juste répartition des richesses ? .

 

La répartition des richesses est nécessaire pour le bon fonctionnement d'une république qui prône la liberté , l'égalité, la fraternité. Le problème étant que la répartition des richesses diminue le profit immédiat que promet l'ultra-libéralisme aux "winners" du système .De fait , la solidarité se retrouve  plus en plus passée par perte et profit ...

 

Un des  bugs culturels de l'ultra-libéralisme consiste à penser que l'état providence est à détruire , l'état n'étant  nécessaire que pour garantir un minimum de lois .La droite "dure" est pour un ordre qui , évitant le chaos, permettrait de protéger  la bonne marche des affaires dans un monde où les pauvres s'appauvrissent de plus en plus . 

 

A terme , l'ultra-libéralisme pousse à voir naitre un pseudo état, essentiellement  répressif et  où les révoltes sont matées , ou mieux encore évitées , et ce toujours dans l'intérêt des puissants  .

Le capital ayant la possibilité de se déplacer facilement , il peut suivre sans complexe les foyers de croissance, ainsi que les foyers de défiscalisation  qui naissent de par le monde .L'ultra capitalisme construit des FORTUNES  qui , n'étant pas attachées à leur pays d'origine, sont  forcément favorables à l'évasion fiscale  . 


Cette possibilité de désertion du capital est un amplificateur économique .On ne soutient plus ce qui devrait l'être , on se rue sur ce qui est prometteur : c'est un capitalisme d'opportunisme et de  prédation .

 


 BONUS VIDEO:

 

Voilà un économiste  trés typé , exemplaire d'une intelligence buggée par des aspects de sa culture dont il n'a même pas conscience tant "l'évidence" rend aveugle .


Grosso modo,pour résumer sa pensée,  les crises du capitalisme sont naturellement cycliques , le marché a  de ce fait toujours raison dans sa façon d'avaluer les richesses ... raisonnement qui consiste à cautionner la théorie de la main invisible.

Extrait :

"Dans le domaine socio-économique, la main invisible évoque l'idée que des actions guidées par notre seul intérêt personnel peuvent contribuer à la richesse et au bien-être commun.

 

Le fond du problème est bien LE SERVICE DE  l'intérêt commun OU PAS .Les capitalistes expliquent que celui ci devient "mathématiquement " impossible , le montant des  dettes grevant le possible  .

Si la dette est identifiée comme primo responsable du marasme actuel , alors nul doute qu'un jour ou l'autre, celle ci sera reniée. Avec perte et fracas.


Ceci dit , la source du problème est bel et bien la perte de vue du bien commun .

Ecologiquement, économiquement, socialement , il faudra en payer le prix .


 

Commenter cet article