Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

Ha , les cons !

29 Septembre 2010, 09:14am

Publié par béber

PATATE.jpg

 

source dessin

 

Pour créer de la croissance , encore faut il ne pas tuer le marché intérieur , ce qui va être fait par l'application imbécile de mesures drastiques d'économies , se révélant en fait n'être que des ponctions sur le pouvoir d'achat des moins riches   (les supers riches ayant la garantie du "bouclier fiscal sarkozinzin)  .

Même la baisse de l'euro a prouvé ces limites en matières de développement des exportations et de créations d'emplois français . Sarkozy est manifestement  INTELLECTUELLEMENT déficient  .

 

D'autre part , depuis l'élection de 2007 , jamais le montant de la dette en valeur n'a augmenté avec une telle rapidité .

Sarkozy est PSYCHIQUEMENT déficient : c'est un menteur fabulateur manipulé par quelques millardaires qui ont cru que préserver leurs profits autorisaient à prendre les commandes du paquebot France , le transformant pour notre malheur à tous en ...Titanic .

 

Et enfin , la spéculation sur les matières premières est un signe avant coureur caractéristique d'HYPER -inflation .

 

 

SOUPIR .

Reste plus qu'à planter des patates .

Avé francés ...

 

extrait article le monde

 

 -"Pour atteindre ses objectifs, le gouvernement table sur une croissance de 1,5 % en 2010, de 2 % en 2011 et de 2,5 % en 2012, avec uneinflation qui oscillerait entre 1,2 % et 1,75 %."

 

-  "Une réduction historique du déficit. En janvier, Paris s'est engagé auprès de l'Union européenne à réduire son déficit public, qui devrait atteindre 7,7 % du PIB en 2010, 6 % fin 2011, 4,6 % fin 2012 et 3,0 % fin 2013. Si ces objectifs sont respectés, le déficit serait réduit d'environ 100 milliards d'euros, une performance inédite depuis au moins 50 ans... La baisse prévue pour 2011 représente à elle seule 40 milliards de dollars."

 .......................................................................................................................................................................................................................

Commenter cet article