Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
  le blog vazimonga

du vent , ven dû ...

21 Mai 2009, 16:48pm

Publié par béber



Besancenot se fait massacrer sur le net et sur les radios .

Une journaliste a quand même fini par comprendre la manoeuvre.
On peut toujours espérer que le monde ne soit pas si diabolique que  çà .
Reconnaitre ses erreurs..., c'est la première marche pour accéder à   l'hônneté intellectuelle.

http://europeennes.blog.lemonde.fr/2009/05/21/trompeuse-altercation-entre-besancenot-et-un-militant-ps/




"
"COMMUNIQUE DE PRESSE"

DEPLACEMENT A L’ASSEMBLEE NATIONALE

DES SALARIES DE CELANESE

Le mardi 19 mai 2009 des salariés de Celanese et de Yara se sont déplacés sur Paris pour une manifestation à l’assemblée nationale. Environ 150 personnes étaient présentes. Sous l’invitation de la CGT Celanese M. Olivier BESANCENOT est venu nous rendre visite pour parler avec nous de nos problèmes. Nous tenons à préciser que le mauvais accueil qui lui à été fait en début de sa visite n’était pas le fait des salariés de Celanese, mais d’un participant à la manifestation totalement indépendant de l’usine Celanese et membre du partie socialiste de la section d’Artix (Pyrénées Atlantique).

Nous regrettons fortement la médiatisation du ce fait isolé qui à en plus occulté le vrais problème, qui est la fermeture de notre usine chimique viable, rentable et nécessaire pour la France et pour l’Europe.
Les salariés de Celanese ont quand même pu discuter de tous ces problèmes pendant près d’une heure avec M. Olivier BESANCENOT, et nous le remercions très fortement de sa contribution à la lutte des ouvriers de Celanese."


———-

 

Commenter cet article

béber 23/05/2009 07:55

"problème"....Le coeur de bien des problèmes se joue au niveau de l'humain.Joli blog que ton blog , faudra que je prenne le temps de le parcourrir .Car pour comprendre , et là encore, on est complétement dans l'humain,  il faut se donner du temps .

walkmindz 21/05/2009 21:23


Le problème des révoltes révolutionnaires de nos jours, c’est la confusion des genres, des géographies, des époques et des définitions.
 
Un soulèvement populaire en Birmanie ne rejoint en rien un pique-nique syndical de fonctionnaires à Paris.
 
L’overdose de temps libre provoque des abus de langage sémantique, des prises d’otage de figures historiques, des jumelages outranciers de luttes issues de la famine et de l’obésité. Voilà les bases de l’économie du romantisme revendicatif dans les pays occidentaux.
 
Lorsque nous effectuons une analyse des modèles ou des structures de contestation, nous constatons une chose commune : la non tolérance des partisans du pour ou du contre.
 
Il y a une prétention bien malhonnête à avoir la rébellion systématique quand nous sommes à l’abri du besoin matériel garantissant la diffusion la propagande de canapé et que, dans le même temps, nous pouvons nous plaindre tranquillement et judiciairement de cette oppression machiavélique tuant les dissidents apolitiques à coup de cancer de la prostate ou du sein.
la suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/04/02/alternative-univoque-ennemi-intime-ou-conspiration-collective/